Orang-outan

L'orang-outan est natif des forêts marécageuses et des zones montagneuses de Bornéo et Sumatra. Cette bête aux longs poils avec une physionomie imposante se diffère des gorilles et des autres singes sur plusieurs traits, dont sa taille, son intelligence et aussi sa mode de vie. Comment vit cet animal très puissant ?

Un gros mammifère arboricole

L'orang-outan est le seul singe de sa taille à passer toute sa vie dans les arbres. Il se lève entre 6h30 à 8h30 du matin et consacre essentiellement sa matinée à la recherche de sa nourriture. Il se balance d'un arbre à un autre en utilisant ses mains et ses pieds. Il progresse lentement, avec une vitesse moyenne de 0,35 km/h à cause du déplacement difficile dans la forêt. Il parcourt durant la journée entre seulement 300 à 600 mètres.

L'orang-outan est aussi un animal très prudent. Et s'il reste toute sa vie dans les arbres, c'est surtout pour se mettre à l'abri de ses nombreux prédateurs terrestres. Seuls les mâles à taille imposante osent descendre à terre. Et contrairement aux chimpanzés et gorilles, l'orang-outan marche à quatre pattes sur le sol. Mais à cause de ses pattes courtes et ses bras très longs, on dirait qu'il a une démarche boiteuse.

Le soir, chaque orang-outan adulte construit un nouveau nid où dormir et se couche vers 18 h. Il dort comme un humain et se couvre le visage par une grande feuille, certainement pour ne pas être importuné durant son sommeil.

Un grand singe solitaire

L'orang-outan est un animal très solitaire, surtout les mâles adultes, on peut dire qu'ils sont même les plus solitaires des grands singes.

Une hiérarchie sociale existe dans la communauté des orangs-outans. Le vieux mâle ayant la taille la plus imposante s'impose comme le patriarche du groupe. Il protège son groupe, le nourrit en l'amenant dans des arbres fruitiers et l'apprend la vie dans la forêt. C'est la référence autour de laquelle les membres de son groupe s'organisent. Chaque mâle règne sur un domaine de 1 à 5 km².

Pour marquer son territoire et pour protéger son groupe, le mâle adulte pousse un long cri perceptible à plus de 1 km. Mais il se sert aussi de son cri puissant pour appeler les femelles. Un autre mâle prend la place de ce patriarche à sa mort.

Les orangs-outans ont plutôt une vie calme et sereine. Mais il arrive aussi que les mâles se battent entre eux et, quand cela survient, leurs combats sont souvent très violents avec de graves séquelles physiques (doigts coupés, etc.).

Les femelles orangs-outans quant à elles sont moins solitaires. Elles restent en effet avec leurs petits jusqu'à ceux-ci aient en général l'âge de 3 ou 4 ans.